Suisse

La communauté gay est importante en Suisse : on parle de plus de 10% de la population (env. 600'000 gays). Si sa capitale Berne, a connu des années de folies avec son Ursus Club dans les années 80, actuellement, cette ville peine à conserver une vie gay nocturne. En 2019, elle a perdu un sauna : le Studio 43. Toutefois, il reste deux saunas - pas de sexclubs - peuvent te soulager, dont le Sauna Aqualis qui fait tout pour conserver les hardeurs au pays en organisant mensuellement une soirée FF et une Sneaker Sex Party. Au Sun Deck, une superbe terrasse est idéale en été.

Aussi unique que son aéroport, la vie gay zurichoise peine à se renouveler et pleure actuellement la fermeture de son sexclub "Le Rage". La scène harde possède un petit bar à l'arrière-boutique d'un sex-shop. Pour une ville de près d'un million d'habitants, c'est maigre...  Sachez encore qu'à Bâle, il n'y a que les Leckerlis à sucer ! En Suisse italienne, la vie gay est relativement calme même si la chaleur latine se retrouve à Lugano dans l'unique sauna gay du Tessin !

La vie gay en Suisse francophone est concentrée sur Genève et bien-sûr à Lausanne qui possède sa célèbre Gay Street ! On notera particulièrement l'agrandissement du sexclub Trafick en version quatre fois plus grand ! La capitale vaudoise accueille également l'un des cinq plus beaux saunas d'Europe, le Pink Beach ! Et c'est aussi le Q.G. rédactionnel de ton webzine préféré !