Alenos, notre photographe a dégaîné...

 Suisse : 11ème Pride au pays de ... l'Eurofoot 2008 !                   Page 1 - 2

Avec ses quelques 50'000 habitants, Bienne/Biel, ville bilingue de Suisse, a accueilli la 11ème gay pride ou marche de la fierté gay ce samedi. Dans une ambiance bon enfant, le maire de la ville a souhaité la bienvenue à environ 6'000 personnes. On notera, cette année, une très forte représentation féminine lesbienne.

Après les traditionnels discours, le cortège s’est … é-branlé (ndc. facile !) à travers la ville avec la participation exceptionnelle de Mister Suisse 2008 (2ème photo) qui souhaite lutter activement contre l’homophobie durant son année d’élu. Le cortège, comme à Sion, a malheureusement été d’une sobriété ennuyeuse. Les grands sponsors ont brillé par leur absence – doit-on comprendre qu’en 2008, il est plus facile d’ouvrir un tiroir-caisse le dimanche soir "réservé aux pd's" que de se mobiliser pour la Pride ? Cette marche a toutefois été insonorisée par la retour du Il’B…aretto de Vevey ! Sa sono en a même "fumé". Bref, sa troupe (capitaines en uniforme compris) ont fait belle impression et nous ont offert un peu de gaiété musicale.

Après ce tour de ville, un passage devant la Rotonde, où les clubbers étaient attendus samedi soir, nous voilà de retour au village. Quelques stands de restauration, une poignée de stands de militants (ndc. au fait, Vogay, ont-ils estimé qu'il y avait pas assez de «barebackeurs» pour se déplacer ?) et au bout du village, on a retrouvé les spécialistes de la … teuf ! Déchaînés, dans une bonne ambiance festive, le son nous appelait à rencontrer les beaux mecs de l’assoc' Sarigai. Son président aux platines nous a rappelé qu’il était temps de se lâcher, d’aérer ses pectoraux et de danser… Un mot : la fête gay, comme on l’aime, avec sa zik de nos années disco entrecoupée de succès actuels. Pour ce grand moment de fierté, on pouvait simplement vous rebaptiser «SOS Déplombage de Pride» !

Une fois de plus, on devra reconnaître que l’important travail de l’association Juragai a été peu récompensée en raison des deux prides nationales existantes. Jusqu’à quand la Suisse n’arrivera pas à réunir ses sacrées «bourbines», ses faux italiens et ses francophones ? Peut-être que l’an prochain, on aura une bribe de réponse… L’Europride, après Stockholm, s’arrêtera à Zurich. Malgré quelques doutes actuellement, on espère que cette fête ne sera pas qu’une CSD zurichoise supplémentaire mais une manifestation plurielle et … triculturelle ! Ton webzine a déjà pris rendez-vous en lançant son «Prix Easymec». Réservez le 6 juin 2009 !

A découvrir aussi :
la page spéciale
- vos liens 
- vos photos
- le buzz quoi !

Contactez-nous !

Une importante galerie de photos d'Alenos, notre photographe,
est publiée ici !